COMMUNAUTÉ

TRANSPORT  |  article publié le, 26/10/17

0 réaction

trait

Service de transport adapté aux usagers handicapés OPTIBUS : halte aux discriminations !

Le SYTRAL a récemment modifié le règlement d´Optibus.

Le SYTRAL a récemment modifié le règlement d'Optibus.



Même si la majorité des transports en commun de l'agglomération lyonnaise est accessible aux personnes handicapées, un service de transport adapté, de porte à porte, est toujours nécessaire pour permettre aux usagers les plus handicapés d'effectuer certains déplacements dans des conditions optimales de confort et de sécurité.

Les élus membres du SYTRAL (Syndicat mixte des Transports pour le Rhône et l'Agglomération Lyonnaise) délèguent ces transports adaptés à un service nommé Optibus.

Ce service organise deux types de transport : des transports réguliers chaque semaine et des transports occasionnels sur réservation. Dans tous les cas, une planification est organisée à l'avance. Ainsi, chaque usager handicapé, une fois inscrit, a normalement la garantie d'être transporté au jour et à l'heure convenue. Du moins, c'était le cas auparavant !

Un règlement qui met les usagers handicapés en état d'infériorité

En effet, le SYTRAL a récemment modifié le règlement d'Optibus. Il a défini des priorités d'attribution des transports, reléguant les loisirs tout en bas de l'échelle et créant ainsi des discriminations au sein des usagers, notamment entre ceux qui travaillent et ceux qui ne travaillent pas. Dans ce règlement déjà tatillon, où l'usager est souvent considéré comme un profiteur en puissance, voire un enfant irresponsable, la pénalité prévue « en cas de déplacement inutile lié à l'absence du client ou à son refus de départ » bondit de 15 à 30 euros ! Rappelons que beaucoup d'usagers de ce service n'ont pour seules ressources que l'AAH (Allocation aux Adultes Handicapés), soit 810 euros par mois (200 euros en dessous du seuil officiel de pauvreté)...

Beaucoup d'usagers handicapés sont ainsi obligés de renoncer à leurs activités culturelles, sportives, associatives

Comment une personne handicapée peut-elle s'inscrire à une activité culturelle ou sportive, et payer pour cette activité, quand, au dernier moment, elle risque de recevoir un coup de fil lui annonçant que sa réservation de transport est annulée sous prétexte qu'elle n'est pas prioritaire ?

Comment une personne handicapée peut-elle aller à un rendez-vous sur Lyon quand, arrivée à la gare, elle ne peut continuer son déplacement, Optibus refusant de la prendre sous prétexte qu'elle ne réside pas dans l'agglomération lyonnaise ?

Ce n'est pas acceptable : le SYTRAL doit réviser le règlement d'Optibus pour respecter les droits des usagers handicapés !

Informé de l'appel du CARPA (Collectif des Associations du Rhône) à manifester devant le siège du SYTRAL, le CDTHED soutient cette initiative et appelle toutes les personnes handicapées qui en ont la possibilité, les parents et amis disponibles à se joindre à cette manifestation pour défendre les revendications suivantes :

Retrait immédiat des nouvelles dispositions prises à l'encontre des usagers handicapés !

Suppression de la notion de priorité dans la programmation des transports Optibus, pas de pénalisation des transports dits « de loisir ».

Suppression de la pénalité financière !

Suppression des discriminations liées à l'âge et au lieu de résidence.

Gratuité totale de la procédure d'accès aux services Optibus et mise en place d'une procédure d'appel gratuite et impartiale en cas de refus.

Attribution au service Optibus des moyens financiers et humains nécessaires pour satisfaire toutes les demandes des usagers handicapés.

Manifestation jeudi 26 octobre 15 heures, devant le siège du SYTRAL : 21 boulevard Vivier Merle - Lyon (3e). Pour contact : Henri Galy - Tél. : 04 76 53 20 62

EN SAVOIR + :
www.cdthed.fr


© Handicap Infos - source : communiqué de presse

Haut de page
SÉLECTION D'ARTICLES
Haut de page
pratique