Samedi 23 mars 2019

Mon Compte


Mot de passe oublié ?

S'inscrire (gratuit)
 
 
 
 

 Article suivant  Article précédent  Sur le même thème

CROWDFUNDING | article publié le, 12/12/18 0 réaction 


Du rire et du rêve pour les enfants hospitalisés du CHU de Nantes

 
 

Ce sont les docteurs Oups, Patacrêp, Étincelle et Ye$ qui rencontrent en binôme les enfants hospitalisés.

Ce sont les docteurs Oups, Patacrêp, Étincelle et Ye$ qui rencontrent en binôme les enfants hospitalisés.

L’Association Théodora lance sa campagne de crowdfunding pour financer les visites hivernales des clowns hospitaliers, les « docteurs Rêves » au CHU de Nantes.

Les enfants hospitalisés sont plus nombreux à occuper les chambres de l’hôpital l’hiver, soit plus de 500 enfants en 3 mois. Grâce à sa cagnotte en ligne « du rire et du rêve » sur la plateforme HelloAsso, l’Association Théodora souhaite offrir au CHU de Nantes, le maximum de visite sur cette période importante.

Depuis septembre 2017, les artistes de Théodora interviennent dans les services pédiatriques du CHU de Nantes : en hôpital médical-chirurgical de pédiatrie et dialyse, en UHCD (Unité d’Hospitalisation de Courte Durée) et aux urgences pédiatriques.

Ce sont les docteurs Oups, Patacrêp, Étincelle et Ye$ qui rencontrent en binôme les enfants hospitalisés. Ils leur offrent des moments d’évasion, fait de rires, de rêves ou encore de chansons... Ces visites sont une occasion de s’évader de l’univers hospitalier, de provoquer de l’émotion et un souvenir agréable ; mais aussi, de mieux supporter l’hospitalisation.

L'association :
Depuis 18 ans, l’Association Théodora poursuit sa mission de contribuer au bien-être des enfants hospitalisés et handicapés, en leur offrant des visites d’artistes professionnels : les docteurs Rêves. Chaque semaine, ce sont 21 docteurs Rêves qui interviennent dans 32 services pédiatriques et médico-éducatifs en France et offrent chaque année près de 20 000 visites colorées aux enfants hospitalisés.

EN SAVOIR + :
Découvrir la campagne HelloAsso


© Handicap Infos - source : communiqué de presse


 Haut de page



 
 


 Article suivant  Article précédent  Sur le même thème