COMMUNAUTÉ

  • Accueil >
  • Recherche >
  • Remyélinisation SEP : des résultats prometteurs pour une étude S...

RECHERCHE  |  article publié le, 30/10/17

0 réaction

trait

Remyélinisation SEP : des résultats prometteurs pour une étude Suisse

La sclérose en plaques est une pathologie liée à la dégradation de la myéline, une gaine qui entoure les fibres nerveuses.

La sclérose en plaques est une pathologie liée à la dégradation de la myéline, une gaine qui entoure les fibres nerveuses.



La biotech suisse GeNeuro et son actionnaire partenaire, le laboratoire Servier, ont présenté des résultats "encourageants" de leur essai de phase IIb dans le traitement de la sclérose en plaques de forme récurrente-rémittente.

Les analyses des données à six mois de l'étude « mettent en évidence un effet anti-inflammatoire chez les patients actifs à 24 semaines à la dose la plus élevée », soulignent les deux partenaires dans un communiqué publié ce week-end.

De plus, à la même dose, « un effet prometteur a été observé à 24 semaines sur le processus de remyélinisation ».

La sclérose en plaques est une pathologie liée à la dégradation de la myéline, une gaine qui entoure les fibres nerveuses. La maladie se traduit par une mauvaise transmission du message le long des fibres nerveuses, d'où l'importance de réparer la myéline détruite.

« Les effets du (produit) GNbAC1 sur l'inflammation ainsi que sur la remyélinisation à la dose la plus élevée à 24 semaines, sont très encourageants », a souligné le professeur Hans-Peter Hartung qui dirige et surveille la réalisation de l'essai clinique. « Nous sommes en présence d'un nouveau mécanisme d'action visant à bloquer une cause potentielle de la maladie », a-t-il ajouté.

En août, les premières données à 6 mois concernant le critère d'évaluation principal de l'étude, à savoir la réduction du nombre de lésions cérébrales et autres mesures par IRM de neuro-inflammation, n'avaient pas noté de différence significative entre le traitement GNbAC1 et un placebo.

NB : l'analyse des données complètes à 12 mois est prévue au premier trimestre 2018.

GeNeuro, basée à Genève, a pour mission de développer des traitements contre les troubles neurologiques et les maladies auto-immunes.



© Handicap Infos - source : communiqué de presse - afp

Haut de page
SÉLECTION D'ARTICLES
Haut de page
pratique