Mon Compte

 S'inscrire (gratuit)

Lundi 24 septembre 2018

 


 Article suivant  Article précédent  Sur le même thème

LÉGISLATION | article publié le, 18/06/18 0 réaction 


Promouvoir la santé et le bien-être auprès des personnes en situation de handicap

Ces évolutions législatives marquent un tournant dans l’accompagnement à la santé de la personne en situation de handicap passant d’une approche strictement médicale du handicap à une conception systémique, environnementaliste comme le décrit l’Organisati

Ces évolutions législatives marquent un tournant dans l’accompagnement à la santé de la personne en situation de handicap passant d’une approche strictement médicale du handicap à une conception systémique, environnementaliste comme le décrit l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) dans la Classification internationale du fonctionnement du handicap et de la santé (2001).

Pourquoi ce guide ? La rencontre entre le champ médico-social et celui de la promotion de la santé s’inscrit dans un contexte national. Bien que les liens possibles ne soient pas toujours faciles à identifier et à concrétiser, ces deux champs partagent une approche commune incluant des valeurs fortes, le souci de la relation humaine, le bien-être des personnes, le pouvoir d’agir, la solidarité, le souci de l’inclusion.

Depuis une quinzaine d’années, les établissements et services sociaux et médico-sociaux (ESMS) ont été l’objet de nombreuses lois et recommandations émises par les institutions. Ce guide s’inscrit dans les recommandations de bonnes pratiques professionnelles de l’Agence nationale de l’évaluation et de la qualité des établissements et services sociaux et médico-sociaux (ANESM - Agence nationale de l’évaluation et de la qualité des établissements et services sociaux et médico-sociaux.)

Ces évolutions législatives marquent un tournant dans l’accompagnement à la santé de la personne en situation de handicap passant d’une approche strictement médicale du handicap à une conception systémique, environnementaliste comme le décrit l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) dans la Classification internationale du fonctionnement du handicap et de la santé (2001). Le projet de vie des individus est davantage mis en avant avec une approche de la santé comme la recherche d’un bien-être physique, mental, social…

Les textes les plus récents en matière de santé précisent qu’il faut investir davantage les milieux de vie des populations et notamment renforcer les actions auprès des personnes en situation de vulnérabilité.

Soutenus par des institutions et associations nationales ces textes posent souvent question aux professionnels, directions et équipes, qui forment une communauté de vie et qui doivent se mobiliser pour s’inscrire dans ces lois et recommandations.

Ainsi ce guide a-t-il pour objectif de vous aider à articuler les principes d’intervention du champ médico-social et ceux de la promotion de la santé dans une approche globale et cohérente au bénéfice de la communauté de vie et du bien-être des personnes accompagnées.

Privilégier une approche globale de la santé : qu’est-ce que cela signifie ?

En 1986, à l’initiative de l’Union internationale de promotion et d’éducation pour la santé (UIPES) et sous l’égide de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), la Charte d’Ottawa actait l’importance et l’urgence d’une nouvelle approche en santé publique : la promotion de la santé. Cette approche s’inscrit dans une perspective de justice sociale et d’équité, et vise à réduire les inégalités sociales en matière de santé. Elle repose sur une vision globale et positive de la santé intégrant des dimensions physiques, psychologiques et sociales. La santé est considérée comme une ressource pour la vie et non seulement l’absence de maladie ou d’infirmité. La promotion de la santé dépasse les modes de vie sains pour viser le bien-être et la qualité de vie des populations dans leurs lieux de vie.

Les facteurs qui influencent la santé échappent en grande partie à l’action des services de santé. Ainsi, l’environnement, les conditions de travail et de logement, l’insertion dans un réseau social, l’éducation, l’accès à la culture, aux loisirs, à des espaces verts... tout cela détermine fortement la santé. Or, ce sont autant de facteurs sur lesquels les équipes des ESMS agissent dans le cadre de la prise en charge des personnes accueillies. Leurs projets, fonctionnements et activités font l’objet de nombreux écrits et évaluations sur lesquels elles peuvent s’appuyer. Ces outils constituent des aides au repérage des ressources et des axes de développement en lien avec la promotion de la santé.

EN SAVOIR + :
Télécharger le guide


© Handicap Infos - source : communiqué de presse


 Haut de page




 Article suivant  Article précédent  Sur le même thème

  |  Pour intervenir ici, vous devez d'abord vous identifier, ou vous inscrire (gratuit).