COMMUNAUTÉ

LIVRE JEUNESSE | article publié le, 24/11/16

0 réaction

trait

Miranda Chatoumiaou, un roman jeunesse pour parler de la dyspraxie

Informer et sensibiliser tous les publics aux différences.

Informer et sensibiliser tous les publics aux différences.



Le 8 novembre dernier, les Éditions d'un Monde à l'Autre ont lancé en ligne une campagne de crowdfunding via le site Ulule pour soutenir la parution de leur prochaine publication jeunesse, Miranda Chatoumiaou. Ce roman de 64 pages (12 x 18 cm) traite, avec humour, du thème de la dyspraxie et, plus largement, de la différence et du handicap. L’auteure, Sylvie Reynard-Candie, et l’illustratrice, Clerpée, embarquent les lecteurs dans l'histoire touchante d'une petite fille dyspraxique qui n'aime pas beaucoup l'école... Un ouvrage porté par l'association Grandir d'un Monde à l'Autre, située à Rezé (44), qui développe et mène des actions depuis 10 ans pour informer et sensibiliser tous les publics aux différences.

La dyspraxie, un handicap "invisible"

Selon le Haut Conseil de la Santé Publique, 5 à 7 % des enfants de 5 à 11 ans seraient atteints de dyspraxie. La dyspraxie est un dysfonctionnement cérébral qui touche les gestes ("la praxie"). Chez les enfants dyspraxiques, ces derniers ne sont pas automatiques, ils nécessitent toujours un contrôle volontaire extrêmement fatigant. Ce handicap fait partie de ce que l'on appelle les troubles "dys" (dysphasie, dyslexie, dysgraphie, dysorthographie et dyscalculie) qui sont parfois peu visibles, mais qui occasionnent de grandes difficultés pour les enfants qui en souffrent, notamment dans leur parcours scolaire.

Raconter pour dédramatiser

Les Éditions d'un Monde à l'Autre souhaitent publier prochainement Miranda Chatoumiaou, leur nouveau roman jeunesse (à partir de 8 ans) qui met en lumière la dyspraxie et les difficultés scolaires qu'elle engendre, à travers l'histoire de Justine et de son amie Abi, racontée par une petite chatte très spéciale, prénommée Miranda Chatoumiaou. La personnification du chat apporte beaucoup d'humour au texte ; les situations de handicap, qui génèrent parfois jugements hâtifs, moqueries et rejets, s'en trouvent dédramatisées. Ce roman montre que l’acceptation du handicap et la tolérance passent d'abord par la connaissance.

Les auteures

L’auteure Sylvie Reynard-Candie vit en Petite Camargue près de Montpellier. Après des études d’arts plastiques et de psychologie de l’enfant, elle est devenue professeure des écoles puis psychologue scolaire. Miranda Chatoumiaou est son second roman. Elle a aussi écrit Le violon de Samuel aux éditions SEDRAP en 2016 pour lequel elle a reçu le prix de l’ANCP (Association nationale des conseillers pédagogiques).

L’illustratrice Clerpée est illustratrice à Nantes depuis 10 ans, après avoir fait ses classes à Paris. Elle travaille pour la presse et l'édition jeunesse. Elle illustre aussi des livres pour adultes autour de la naissance et de la maternité. Elle a notamment illustré Maman et bébé zen de Gilles Diederichs et Olivia Hurtebize (Éditions Larousse).

Un financement participatif en ligne

L'objectif de la campagne de crowdfunding lancée le 8 novembre via le site Ulule est de pré-vendre le roman Miranda Chatoumiaou, permettant ainsi un apport en trésorerie en vue de l’impression. Il est prévu d’imprimer cet ouvrage à 800 exemplaires. La campagne durera jusqu'au 8 décembre prochain. Financement participatif en ligne

EN SAVOIR + :
www.mondealautre.fr


© Handicap Infos - source : communiqué de presse

SÉLECTION D'ARTICLES
Haut de page

Se désabonner 

handi-hotel