Vendredi 29 mai 2020

Mon Compte


Mot de passe oublié ?

S'inscrire (gratuit)
 
 

 Article suivant  Article précédent  Sur le même thème

HANDICAP | article publié le, 06/03/20 0 réaction 


Loi du 11 février 2005 : 15 ans après, promesses tenues ?

 
 

À l’occasion du 15ème anniversaire de la loi, l’AFM-Téléthon a réalisé une enquête pour mesurer l’évolution de la citoyenneté des personnes en situation de handicap ...

À l’occasion du 15ème anniversaire de la loi, l’AFM-Téléthon a réalisé une enquête pour mesurer l’évolution de la citoyenneté des personnes en situation de handicap...

Le 11 février 2005, la loi « pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées » était adoptée, marquant un véritable tournant dans le combat associatif. La République se donnait enfin un objectif d’égalité et de citoyenneté pour les personnes en situation de handicap. De nouveaux droits émergeaient, donnant, aux personnes concernées, la possibilité d’être véritablement acteurs de leur vie et de notre société.

Quinze ans plus tard, ces promesses ont-elles été tenues ?

Ecole et vie étudiante, emploi, parentalité, accessibilité, compensation, citoyenneté, participation sociale…. À l’occasion du 15ème anniversaire de la loi, l’AFM-Téléthon a réalisé une enquête pour mesurer l’évolution de la citoyenneté des personnes en situation de handicap au regard des dispositifs prévus dans le cadre de cette loi déterminante.

Mise en perspective d’une enquête réalisée 5 ans plus tôt sur les mêmes critères, cette nouvelle enquête, conduite par l'institut de sondage Opinion Way auprès de 1800 personnes atteintes de maladies neuromusculaires révèle que seulement 56 % d’entre elles estiment que le regard de la société sur les personnes en situation de handicap s’est amélioré et que seulement 54 % se sentent « souvent ou tout le temps » citoyens à part entière. L’accès aux droits reste dépendant de démarches longues et complexes.

Il reste donc beaucoup à faire pour que les promesses de la loi deviennent une réalité pour tou(te)s ! En effet, si la loi a permis depuis notre dernière enquête de faire évoluer la vie des personnes en situation de handicap et de faciliter la réalisation de leur projet de vie, aujourd’hui.

- Seulement 50% des personnes considèrent qu’il y a eu des améliorations sur « la possibilité de bénéficier d’aides et de prestations en fonction de son projet de vie » (et pour 19% cela s’est dégradé depuis 2005).

- Seulement 44% des personnes considèrent qu’il y a eu des améliorations sur « la possibilité de bénéficier d’aides humaines qualifiées » (et pour 25% cela s’est dégradé depuis 2005).

- Seulement 32% des personnes considèrent qu’il y a eu des améliorations sur « les délais de réponse liés aux allocations et prestations » (et pour 30% cela s’est dégradé depuis 2005).

- 63% des personnes se déclarent, « plutôt » ou « tout à fait » satisfaites de leur MDPH. Mais, il existe une grande dispersion d’avis selon les personnes et les MDPH.

La complexité des démarches administratives, les délais de réponses et l’hétérogénéité du fonctionnement des MDPH constituent autant d’obstacles inacceptables pour accéder aux droits. 26% des personnes interrogées ont dû contester une décision de la MDPH ou faire un recours pour faire respecter leurs droits.

Par ailleurs, se dégage pour une très grande majorité des répondants une forte attente dans l’amélioration des aides, des démarches administratives et des délais, et de l’accessibilité des lieux publics et des transports.

« Nous attendons que la Conférence nationale du handicap du 11 février réaffirme les objectifs de 2005 et que cela se traduise par des mesures concrètes, tout particulièrement pour améliorer le droit à compensation des incapacités. Les promesses de la Loi ne doivent pas être remises en question. Elles doivent juste être réellement mises en oeuvre. 15 ans après, nous ne pouvons plus attendre ! »
Laurence Tiennot-Herment, Présidente de l’AFM-Téléthon.

« 15 ans après, promesses tenues ? » : une exposition engagée

« TOUTE PERSONNE HANDICAPÉE A DROIT À LA SOLIDARITÉ DE L’ENSEMBLE DE LA COLLECTIVITÉ NATIONALE, QUI LUI GARANTIT, EN VERTU DE CETTE OBLIGATION, L’ACCÈS AUX DROITS FONDAMENTAUX RECONNUS À TOUS LES CITOYENS AINSI QUE LE PLEIN EXERCICE DE SA CITOYENNETÉ. »

Découvrez au travers de 14 portraits et témoignages forts, le parcours et le quotidien de personnes concernées. Yann, Aurore, Aurélie, Hélène, Céline, Ali, Charlotte, Nicolas, Vaneesha, Pierre, Clémence, Terence, Philippe ou Djamel sont les visages de cette exposition photo qui interroge sur les réalités de la citoyenneté des personnes en situation de handicap. Réalisée par l'AFM-Téléthon, elle circulera en France prochainement.



EN SAVOIR + :
Découvrez l'ensemble des témoignages ici


© Handicap Infos - source : communiqué de presse


 Haut de page



 
 


 Article suivant  Article précédent  Sur le même thème