Samedi 15 décembre 2018

Mon Compte


Mot de passe oublié ?

S'inscrire (gratuit)
 
 
 
 

 Article suivant  Article précédent  Sur le même thème

INTERVIEW | article publié le, 28/09/18 0 réaction 


Journées portes ouvertes des écoles de chiens guides. Les chiens guides c'est Wouf !

 
 

Seul 1% des personnes déficientes visuelles bénéficie d’un chien guide, ce qui est insuffisant. Chaque année, plus de 200 chiens guides sont remis gratuitement à des personnes malvoyantes ou aveugles.

Seul 1% des personnes déficientes visuelles bénéficie d’un chien guide, ce qui est insuffisant. Chaque année, plus de 200 chiens guides sont remis gratuitement à des personnes malvoyantes ou aveugles.

La Fédération Française des Associations de Chiens guides d’aveugles aujourd’hui couvre l’ensemble du territoire. Nous aimons à rappeler que les associations membres de la Fédération sont à l’origine de la remise de plus de 95% des chiens guides en France. La campagne lancée dans le cadre des Journées portes ouvertes qui vont se tenir dans toutes les écoles le dernier week-end de septembre, nous l’avons voulu un peu en décalée, l’idée étant surtout de valoriser le lien qui existe entre le maître et son chien. Nous souhaitons mieux faire connaître l’aide que peut apporter un chien guide à une personne déficiente visuelle au quotidien, principalement dans les déplacements. Le travail au niveau des écoles est de faire en sorte que le chien puisse guider son maître en toute sécurité. Outre l’autonomie permise, le chien est aussi un formidable vecteur de lien social.

Interview du Président de la FFAC, Paul Charles...

Vers une inclusion sociale et citoyenne
« 2 millions de personnes déclarent une déficience visuelle, 61 000 d’entre elles souffrent d’une cécité complète et 146 000 sont atteintes de malvoyance profonde. »


Le chien guide permet à son bénéficiaire une meilleure intégration au sein de notre société. Il est un véritable vecteur de lien social, les gens viennent plus naturellement vers une personne déficiente visuelle avec un chien guide. Ce qui est assez paradoxal en soi, lorsque l’on sait qu’avec une canne blanche la personne non voyante a davantage besoin d’aide dans son quotidien pour se guider. Le chien guide à cet effet, celui de réduire et de désamorcer les barrières liées au handicap. C’est ainsi un formidable facilitateur d’échanges pour les personnes déficientes visuelles : « Qu’est-ce qu’il est beau votre chien ? » « C’est votre chien qui décide de vous faire traverser au feu vert ou au feu rouge ? (la réponse est non) »... des questions simples mais qui permettent d’engager une conversation.

Vers toujours plus d’accessibilité
« Partout où le public a accès, le chien guide a accès ! »


Le chien guide permet une vie sociale plus harmonieuse. Il convient de le rappeler, la loi autorise les chiens guides accompagnés de leurs maîtres à accéder sans exception, sans muselière et sans surcoût, dans tous les lieux ouverts au public (transports, commerces, cinémas, restaurants, hôtels...). Ils forment avec leur maître une équipe : partout où le public a accès, le chien guide a accès !

Une campagne Wouf !
« Le chien guide est le summum du chien d’aide à la personne »


Si vous croisez un chien guide, dites-vous bien que vous croisez un animal exceptionnel. Notre nouvelle campagne de sensibilisation à la tonalité décalée a pour but de faire connaître les bénéfices d’un chien guide dans le quotidien d’une personne déficiente visuelle. Mettant en scène ce duo exceptionnel, dans des situations volontairement rocambolesques et improbables, elle retranscrit l’intensité de la relation de confiance établie entre un maître et son chien guide. Ce compagnon hors pair remplit son rôle, oriente, dirige et accompagne son maître dans toutes les situations et ce malgré les obstacles.

En 2017, 237 chiens guides ont été remis.
« À Nice, Céline, accompagnée de son chien guide Diddle pendant l’ensemble de son cursus, a pu étudier la kinésithérapie et en faire son métier. Elle pratique également beaucoup de course à pieds en parallèle ».

À chien exceptionnel, parcours exceptionnel
« 25 000 euros de coût d’éducation mais une remise gratuite »


Le chien guide, c’est avant tout le fruit d’une incroyable chaîne de solidarité. Après sa naissance au sein d’une de nos maternités spécialisées, il est placé jusqu’à ses 12 mois environ dans une famille d’accueil bénévole. Sa mission principale consiste à le socialiser selon des principes d’éducation précis. Elle lui inculque propreté, obéissance de base, des ordres simples et un bon comportement en famille et à l’extérieur.

Pendant ses 6 mois d’éducation à l’école, le chien apprend à répondre à une cinquantaine d’ordres (évitement des obstacles, cheminement sur les trottoirs, les passages piétons...). On lui enseigne aussi à désobéir : le chien va naturellement contourner les différents obstacles allant jusqu’à refuser un ordre de son maître en cas de danger réel. Avant d’être remis à son futur maître, le chien passe un certificat d’aptitude au guidage afin de vérifier qu’il est apte à guider son maître en toute sécurité.

Malgré son coût d’éducation, 25 000 euros, le chien guide est remis gratuitement à la personne déficiente visuelle qui en fait la demande et ce grâce à la générosité du public. Il travaille jusqu’à ses 10 ans puis il prend sa retraite pour finir ses jours, auprès de son maître ou proposé à l’adoption.

Le dimanche 30 septembre, à l'occasion des Journées Portes Ouvertes des Écoles de la Fédération Française des Associations de Chiens guides d'Aveugles, le grand public pourra découvrir l'univers des chiens guides.

EN SAVOIR + :
www.cestwouf.fr


© Handicap Infos - source : communiqué de presse


 Haut de page



 
 


 Article suivant  Article précédent  Sur le même thème