COMMUNAUTÉ

SOLIDARITÉ | article publié le, 19/05/15

0 réaction

trait

Journée mondiale de la sclérose en plaques le 27 mai 2015

La recherche scientifique n´est pas encore en mesure de préciser les véritables causes de la maladie et la médecine ne dispose encore à ce jour d´aucun traitement curatif.

La recherche scientifique n'est pas encore en mesure de préciser les véritables causes de la maladie et la médecine ne dispose encore à ce jour d'aucun traitement curatif.



Lancée en 2009, cette journée est consacrée à une maladie très invalidante encore méconnue du grand public. Elle est traditionnellement célébrée le dernier mercredi du mois de mai. A l’occasion de la Journée Mondiale de la Sclérose En Plaques, le mercredi 27 mai, l’Union pour la lutte contre la sclérose en plaques (UNISEP) lance une campagne nationale de sensibilisation. Objectif ? Briser le tabou, faire connaître largement la sclérose en plaques et lutter contre certaines idées reçues.

Depuis 2013, le ruban bleu est devenu le symbole du soutien aux personnes atteintes de sclérose en plaques (SEP) et à leur entourage. L’UNISEP appelle chacun à porter ce ruban, signe d’engagement et de soutien.

Alain Derbesse, Président de l’UNISEP, précise « Le ruban bleu est le symbole d’une belle chaîne d’union, il permet de mettre en avant la solidarité des personnes engagées pour la lutte contre la SEP».

Cette année, une visibilité grandissante donnera une résonance encore plus forte à la Journée Mondiale de la Sclérose en Plaques en France :

Pour le grand public, l'UNISEP propose un flyer informatif pour que cette maladie et la vie des malades soient mieux comprises par tous.

Publié sur la page Facebook de l’UNISEP, le flyer a été vu par près de 40 000 personnes depuis le mois d’avril.

Il est également affiché dans les bus et métros du réseau de la RATP.

Plus de deux millions de personnes dans le monde sont atteintes par la sclérose en plaques. Elle touche plus de femmes que d'hommes avec une proportion de 1.7 femmes pour 1 homme et se déclenche généralement sur des sujets assez jeunes.

La SEP se caractérise par une réaction inflammatoire d'origine nerveuse et peut évoluer assez rapidement avec des manifestations neurologiques variées. Elle est considerée comme la première cause de handicap non traumatique chez l'adulte jeune.

La recherche scientifique n'est pas encore en mesure de préciser les véritables causes de la maladie et la médecine ne dispose encore à ce jour d'aucun traitement curatif.



© Handicap Infos - source : communiqué de presse

Haut de page
SÉLECTION D'ARTICLES
Haut de page

Se désabonner 

pratique