Jeudi 22 août 2019

Mon Compte


Mot de passe oublié ?

S'inscrire (gratuit)
 
 
 

 Article suivant  Article précédent  Sur le même thème

RASSEMBLEMENT | article publié le, 18/12/18 0 réaction 


Jeunes sourds, jeunes aveugles : rassemblement du jeudi 20 décembre 2018 à Paris

 
 

Ils se donneront tous les moyens pour que tous les jeunes sourds et malentendants et les jeunes aveugles et malvoyants, puissent, comme tous les élèves, accéder à une éducation et à un enseignement de qualité.

Ils se donneront tous les moyens pour que tous les jeunes sourds et malentendants et les jeunes aveugles et malvoyants, puissent, comme tous les élèves, accéder à une éducation et à un enseignement de qualité.

L’intersyndicale des Instituts nationaux de jeunes sourds et de jeunes aveugles (CFDT, CFTC, CGT, FO, SNJSJA-UNSA, SUD) et l’association de parents APA-INJ appellent les personnels et les usagers à un rassemblement devant le ministère des solidarités et de la santé le 20 décembre à 17h.

Aujourd'hui, les jeunes sourds et malentendants, les jeunes aveugles et malvoyants sont scolarisés pour certains dans des établissements spécialisés et pour d’autres en milieu « ordinaire ». Or, pour beaucoup d’entre eux, les collège ou lycée « ordinaires » n’ont rien d’évident et nécessitent une préparation et/ou des adaptations importantes.

A l’automne 2017, Mme Sophie Cluzel, secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées affirmait la volonté d'avancer vers une école plus inclusive, indiquant que cette école devrait être capable d’accueillir tous les élèves. Mais les projets d'inclusion précipitée et réalisée sans concertation avec les personnels et les parents (qui connaissent les besoins particuliers de certains jeunes) d’un côté, et les contraintes budgétaires qui pèsent sur l'Education nationale d’un autre côté, pourraient compliquer le passage des intentions aux actes.

C’est pourquoi, depuis des mois, les personnels et les parents d’élèves attendent l’organisation d’une concertation sur la place des INJ et le rôle qu’ils peuvent jouer dans la construction de l’Ecole inclusive. Cette concertation a été promise par la tutelle depuis… 2016.

Or non seulement cette concertation n’est pas organisée mais dans les instituts, des transformations irréversibles se mettent en place.

L’intersyndicale des INJ et l’association de parents APA-INJ ont donc pris l'initiative de ce rassemblement car les instituts et l’ensemble du dispositif de l’Education et de l’Enseignement spécialisés se trouvent depuis deux ans particulièrement exposés à des changements qui ne sont pas suffisamment étayés par une analyse réelle des besoins en matière de scolarisation et d’accompagnement.

Les personnels, les familles et leurs représentants souhaitent :

Une véritable concertation avec les représentants des parents, des personnels, des usagers sur l’avenir des Instituts de jeunes sourds et de l’Institut de jeunes aveugles. Il conviendra également d’engager dès que possible un état des lieux et une discussion sur l’ensemble du secteur ;

Dans l’attente de cette concertation, la suspension de toute mesure visant au démantèlement du dispositif actuel (notamment la suppression de dispositifs scolaires…) ;

Des garanties sur le maintien de l’ensemble de l'offre de scolarisation dans ces instituts (primaire-collège-lycée par niveau de classe) permettant de préserver des parcours de scolarisation cohérents, à même de permettre à la liberté de choix des familles (inscrite dans la loi de 2005) d’être pleinement effective ;

La suspension du processus de transfert aux ARS pour permettre un temps de réflexion et d’envisager d’autres solutions d’évolution de la tutelle des INJ.

Rassemblement devant le ministère de la santé, 14 avenue Duquesne, jeudi 20 décembre à 17h00 !

© Handicap Infos - source : communiqué de presse


 Haut de page



 
 


 Article suivant  Article précédent  Sur le même thème