COMMUNAUTÉ

CINÉMA | article publié le, 30/06/17

0 réaction

trait

Le Festival International du Film sur le Handicap, 2ème édition

Avec ces films, vous traverserez, nous l´espérons, des émotions toutes différentes, toutes surprenantes.

Avec ces films, vous traverserez, nous l'espérons, des émotions toutes différentes, toutes surprenantes.



En 2001, alors que le Festival International des Très Courts en est à sa troisième année, Katia Martin-Maresco se joint à son équipe et travaille à son expansion dans le monde entier. Avec l’association Pandora et son président le dessinateur Philippe Caza avec qui elle à toujours collaboré, elle y crée la sélection Paroles de Femmes, dont les Très Courts sont aujourd’hui portés haut par le ministère des Droits des femmes. Chemin faisant, Katia rencontre quelques jeunes étudiants en cinéma en situation de handicap : prenant conscience des problèmes d'accessibilité dans les cinémas, les lieux de vie et de culture, elle décide alors, toujours dans le cadre du Festival des Très Courts, de lancer la sélection Travelling 34 avec Philippe Caza, Tristan Incorvaia et Damien Jouteux, consacrée à de très courts métrages sur le handicap. Cette sélection est soutenue par l'inspirateur d’Intouchables, Philippe Pozzo Di Borgo. Le succès est tel que l’équipe de Travelling 34 décide, début 2015, d’inventer un nouveau festival destiné à tous les publics : ainsi commence l’histoire du Festival International du Film sur le Handicap.

« Personne n'est parfait ! »

C'est, si vous le voulez bien, sous le patronage de cette (dernière) réplique culte de Certains l'aiment chaud que nous aimerions placer le FIFH, édition 2017.

L’engouement qu'a suscité la première édition a bien démontré l’urgence et l’utilité de notre festival et nous a fait oublier les difficultés qu’il a fallu surmonter pour sa mise en œuvre.

Cette deuxième édition sera une nouvelle opportunité pour qui aurait encore des préjugés, des appréhensions, voire des peurs vis-à-vis du handicap – des handicaps –, à venir s’ouvrir à ce monde parallèle… qu’en réalité nous partageons.

Nous vous invitons à découvrir avec nous de vraies pépites cinématographiques. Quelque chose comme « tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le handicap sans jamais oser le demander », comme aurait pu dire Woody Allen (qui a aussi tourné Hollywood ending mettant en scène un réalisateur (provisoirement) aveugle !) Comme vous pouvez le constater, nous aimons prendre des références dans le cinéma, parce que nous faisons avant tout un festival « de cinéma », pas un colloque médical.

Avec ces films, vous traverserez, nous l'espérons, des émotions toutes différentes, toutes surprenantes. De la tendresse, de l’humour, des vies d’exception, de la beauté… et derrière les caméras des réalisateurs du monde entier, apportant chacun sa vision tant personnelle que culturelle.
Katia Martin-Maresco - Fondatrice et directrice du FIFH

Au fond, nous sommes tous des handicapés

« Par rapport à ce que nous pourrions être, par rapport à ce que nous rêverions d'être et de faire, il nous manque toujours quelque chose, à nous tous, ne serait-ce qu'un peu plus de vie, d'ardeur, d'habileté, de générosité.

C'est pourquoi, par rapport à ceux que nous appelons "handicapés" - et qui à nos yeux le sont vraiment - je me sens comme un vieux frère, je ne vois pas de différence. Aussi suis-je, à mon grand âge (qui est aussi un handicap, irrémédiable) particulièrement heureux de parrainer ce festival. Et de me retrouver parmi mes semblables »
.
Jean-Claude Carrière, Parrain d’honneur du FIFH

Festival International du Film sur le Handicap 2017





© Handicap Infos - source : communiqué de presse

SÉLECTION D'ARTICLES
Haut de page

Se désabonner 

handi-hotel