Mon Compte


Mot de passe oublié ?

S'inscrire (gratuit)

Lundi 12 novembre 2018

  •  


  •  Article suivant  Article précédent  Sur le même thème

    LIVRE BLANC | article publié le, 03/07/18 0 réaction 


    Entreprises adaptées : vers une exclusion des plus fragilisés ?

     
     

    Le Gouvernement souhaite aller vers le tout inclusif, c’est-à-dire que chaque personne, à terme, doit aller en milieu ordinaire. Si l’objectif est louable, son application dans la réalité est bien différente.

    Le Gouvernement souhaite aller vers le tout inclusif, c’est-à-dire que chaque personne, à terme, doit aller en milieu ordinaire. Si l’objectif est louable, son application dans la réalité est bien différente.

    Les Entreprises Adaptées sont des entreprises qui emploient majoritairement des travailleurs handicapés. Elles constituent à ce titre des unités économiques de production à part entière.

    Ces structures locales de l’Economie Sociale et Solidaire occupent une place indispensable dans le tissu territorial. Elles permettent à des personnes éloignées, voire exclues de l’emploi, d’accéder à un travail, et donnent à un public très large (déficience intellectuelle, psychique, moteur, accident de la vie, accident du travail, mais également des personnes valides) la possibilité de participer par un travail d’une qualité reconnue, au fonctionnement de la société, de retrouver de la dignité.

    C’est justement en souhaitant inclure l’ensemble des personnes fragiles vers le milieu ordinaire, sans distinction aucune, qu’elles vont être exclues. Les contraintes financières importantes actuellement à l’œuvre semblent relever pour le GEAC 62 d’une incompréhension de l’action menée par les Entreprises Adaptées et des personnes qui y travaillent. Après avoir diminué de près de 18% les subventions spécifiques, le Gouvernement envisage de baisser l’Aide Au Poste dans les entreprises adaptées.

    Cette ignorance des difficultés d’une partie du public employée entraine des réformes à contresens avec des conséquences sociales dramatiques, à la fois pour certaines personnes (Déficience Intellectuelle) qui sont rarement aptes à rejoindre le salariat ordinaire, (près de 50% dans le Pas-de-Calais) mais également pour les entreprises adaptées qui n’auront plus les moyens de les employer et seront ainsi amenées à fermer (800 emplois menacés).

    Les différentes aides et subventions que les entreprises adaptées perçoivent permettent d’accompagner et de former les travailleurs handicapés qu’elles emploient, mais servent aussi à pallier le manque de productivité, l’absentéisme, la fragilité des salariés qui demande un management adapté, des équipements adaptés…

    Si les Entreprises Adaptées visent l’inclusion et l’insertion de leurs salariés, les considérer uniquement comme un tremplin vers le milieu ordinaire nous paraît relever d’une véritable méconnaissance de la réalité.

    A travers ce livre blanc, les professionnels du secteur souhaitent livrer leur réflexion et mettre leur expertise au service des pouvoirs publics afin d’éviter une réforme à contre sens. Car derrière les objectifs très théoriques et les bons sentiments se retrouvent des femmes et des hommes qui ont besoin que le Gouvernement prenne en compte leur réalité pour continuer d’exister dignement.

    EN SAVOIR + :
    Télécharger le livre blanc


    © Handicap Infos - source : communiqué de presse


     Haut de page



     
     


     Article suivant  Article précédent  Sur le même thème