Mon Compte

 S'inscrire (gratuit)

Lundi 24 septembre 2018

 


 Article suivant  Article précédent  Sur le même thème

ÉQUITATION HANDISPORT | article publié le, 26/12/17 0 réaction 


L'élite du para-dressage mondial de retour au pôle international du cheval en 2018

Unique en France, ce rendez-vous de prestige est organisé par l’association Handi Equi’ Compet, dont l’objectif est depuis plus de 11 ans de développer, promouvoir et encadrer l’équitation para-équestre à haut niveau en France.

Unique en France, ce rendez-vous de prestige est organisé par l’association Handi Equi’ Compet, dont l’objectif est depuis plus de 11 ans de développer, promouvoir et encadrer l’équitation para-équestre à haut niveau en France.

Unique Concours Para-Équestre de Dressage International sur l’hexagone, le CPEDI*** de Deauville revient du 5 au 8 avril 2018, pour sa huitième édition. Les meilleurs para-dresseurs français et étrangers seront présents dans l’espoir de remporter un des 11 titres de ce rendez-vous devenu incontournable ! L’an passé, pas moins de 18 nations étaient représentées avec 42 couples en lice.

Installé au cœur de la ville du cheval, ce concours assurera une nouvelle fois la promotion de l’équitation handisport à haut niveau. Selon Malika Cherrière, Conseillère régionale de Normandie et déléguée à la filière équine, cet événement contribuera également à l’attractivité du territoire : « La Région Normandie est très heureuse et fière d’accueillir à nouveau le Concours Para-Équestre de Dressage International. Nous soutenons le CPEDI car nous soutenons l’excellence et nous accueillons tous les grands cavaliers, qu’ils soient en situation de handicap ou non. Cette compétition de grande envergure est un rendez-vous incontournable dans le calendrier des événements internationaux majeurs en Normandie. Elle contribue à l’attractivité et au rayonnement du territoire. À travers le Pôle International du Cheval de Deauville, un site unique offrant aux athlètes de très belles infrastructures, nous souhaitons mettre en lumière cette discipline encore peu connue. »

Chaque jour, les cavaliers classés selon leur handicap du Grade I (handicaps les plus lourds) au Grade V (handicaps les plus légers), dérouleront une reprise de dressage. L’occasion pour les athlètes de se mesurer à la concurrence internationale et ce devant un jury de renommée internationale. Une répétition de choix à quelques mois seulement de l’événement majeur de l’année 2018 : les Jeux Équestres Mondiaux, organisés à Tryon aux États-Unis, en septembre prochain.

Parmi les couples en lice, Vladimir Vinchon est fidèle au CPEDI normand et n’a pas manqué une seule édition depuis 2011. Le Champion de France en Grade IV qualifie la compétition française de véritable « passage obligé ».

« C'est un concours d’une grande qualité aussi bien pour les installations, les sols mais aussi l’accueil des chevaux et des cavaliers. Le seul point négatif peut-être : la concurrence est trop rude ! (rires) Le week-end de Deauville est assez tôt dans notre saison de concours mais il faut y arriver prêt, car le plateau de cavaliers et des juges est très relevé. C’est parfait pour démarrer le circuit international, ce CPEDI donne la température ! Je vais essayer d’être performant pour réussir ma rentrée. Ce serait de bon augure pour le reste de l’année, car je ne suis pas le seul à avoir comme objectif principal les Jeux Équestres Mondiaux de Tryon, aux États-Unis. »

Unique en France, ce rendez-vous de prestige est organisé par l’association Handi Equi’ Compet, dont l’objectif est depuis plus de 11 ans de développer, promouvoir et encadrer l’équitation para-équestre à haut niveau en France.

Vendredi 6 avril, coup d’envoi de la compétition avec les épreuves préliminaires, aussi appelées Team test. Samedi, place aux reprises imposées (Individual Championship) qui déterminent le classement de la Coupe des Nations. Cette compétition par équipes additionne les trois meilleures notes des quatre résultats obtenus par chaque nation, à l’issue des deux premières journées de concours. Enfin, dimanche, le manège du Pôle International du Cheval s’animera sur les compositions musicales choisies pour accompagner les Reprises Libres en Musique (Freestyle).

L’expérience se prolongera en dehors des rectangles de dressage, puisqu’un village composé de plusieurs exposants accueillera le public. Avec l’objectif de sensibiliser les plus jeunes au handicap, la compétition ouvrira ses portes aux primaires des écoles de Saint-Arnoult et de Deauville. Les élèves recevront un accueil privilégié et iront à la rencontre de ces athlètes de talent afin de découvrir l’équitation handisport de haut niveau.

Créée en 2007, l’association Handi Equi’ Compet a pour objectif d’aider à l’insertion des personnes en situation de handicap dans l’équitation para-équestre quel que soit leur niveau



© Handicap Infos - source : communiqué de presse


 Haut de page




 Article suivant  Article précédent  Sur le même thème

  |  Pour intervenir ici, vous devez d'abord vous identifier, ou vous inscrire (gratuit).