COMMUNAUTÉ

  • Accueil >
  • Droit - Lois >
  • Signature officielle de trois accords sociaux majeurs : l'Ile-de...

SOCIAL | article publié le, 21/01/17

0 réaction

trait

Signature officielle de trois accords sociaux majeurs : l'Ile-de-France place les personnes en situation de handicap au cœur de ses préoccupations

La Région Ile-de-France place les personnes en situation de handicap au cœur de ses préoccupations et souhaite une Région accessible et accueillante pour chacune d´entre elles.

La Région Ile-de-France place les personnes en situation de handicap au cœur de ses préoccupations et souhaite une Région accessible et accueillante pour chacune d'entre elles.



La présidente de la Région Ile-de-France, en présence de la déléguée spéciale au dialogue social, a officiellement signé trois accords sociaux majeurs portant sur la qualité de vie et le bien-être au travail, l'égalité femmes/hommes et l'insertion professionnelle et l'emploi des personnes en situation de handicap.

Accord-cadre « Insertion professionnelle et emploi des personnes en situation de handicap »

La Région Ile-de-France place les personnes en situation de handicap au cœur de ses préoccupations et souhaite une Région accessible et accueillante pour chacune d'entre elles. En conséquence, elle développe de nombreuses actions, dans toutes ses politiques publiques, afin de leur permettre d'exercer pleinement leur citoyenneté dans tous les domaines de la vie courante : emploi, logement, formation, scolarité, culture, sport, loisirs, santé etc.

En tant qu'employeur, la Région Ile-de-France se mobilise également sur cette question et fait de l'intégration et de l'accompagnement des personnes handicapées l'un des axes forts de sa politique de ressources humaines.

Elle entend ainsi mettre en place avec les signataires de cet accord une politique volontariste, ambitieuse et durable en faveur de l'emploi des personnes en situation de handicap qui doit lui permettre, notamment, de dépasser dans les délais les plus courts le taux légal de 6% de personnes handicapées parmi ses effectifs. Cet accord, signé par FO, SYNPER, la CFDT, SUD, FSU et l'UNSA permettra également de renforcer l'accessibilité mais aussi d'accroitre la sensibilisation et la formation des agents à l'accueil et à l'intégration des personnes en situation de handicap.

Accord-cadre « égalité professionnelle femmes-hommes »

La Région Ile-de-France se veut exemplaire en matière d'égalité femmes/hommes et se mobilise sur cette question sociétale qui est un enjeu majeur des politiques publiques.

Avec les signataires de cet accord (FO, SYNPER, SUD, FSU et UNSA), elle s'engage ainsi à mettre en place une politique d'égalité des chances entre les femmes et les hommes, à tous les stades de la vie professionnelle, à travers un plan d'action spécifique déclinant des mesures très concrètes.

Parmi celles-ci, il sera question de mesurer chaque année l'état de la situation sur l'égalité professionnelle femmes-hommes au sein des effectifs de la Région et de mettre en place une démarche de certification Afnor afin d'obtenir le label Egalité, attribué aux entreprises et collectivités résolument engagées sur la voie de l'égalité professionnelle entre les hommes et les femmes.

Il s'agira aussi de développer une culture de l'égalité femmes/hommes au sein des services régionaux et dans les lycées (en sensibilisant les encadrants, en formant des agents des services des ressources humaines etc.) ou bien encore de favoriser l'égalité femmes/hommes, dans toutes ses dimensions, à la Région Ile-de-France, notamment en accompagnant des agents lors de leur reprise d'activité après un congé maternité ou un congé parental, en renforçant l'accès des femmes à des postes d'encadrement et en luttant contre les stéréotypes, les propos et les attitudes sexistes.

Un accord-cadre sur « la qualité de vie et le bien-être au travail »

La Région Ile-de-France a signé avec les représentants des organisations syndicales (FO, SYNPER, SUD, FSU et UNSA), un accord assorti d'un plan d'action visant quatre objectifs : garantir les meilleures conditions de travail possibles à tous les agents ; informer, sensibiliser au bien-être au travail et former les agents à la prévention des risques professionnels ; réduire l'impact des risques professionnels.

Les nouvelles mesures adoptées sont : développement d'un réseau de formateurs internes sur le volet prévention/bien-être, instauration du télétravail, parrainage des nouveaux encadrants, dispositif « découverte des métiers », dispositif de « reconnaissance entre pairs », ateliers « bien-être », améliorations des rythmes et de l'hygiène de vie, prévention de l'absentéisme, lutte contre les incivilités et les violences commises à l'encontre des agents etc.

Ainsi, la Région va mettre en place le télétravail afin de contribuer à l'amélioration des conditions de travail des agents. Ceux qui seront volontaires auront donc la possibilité de diminuer les trajets entre leur domicile et leur lieu de travail et de mieux concilier vie professionnelle et vie privée. A terme, 80% des postes du siège sont éligibles à cette modalité de travail.

Les agents du siège pourront aussi accéder au dispositif « découverte des métiers », qui a pour objectif de leur permettre de découvrir pendant une journée ou une demi-journée le métier d'un collègue et de mieux comprendre les contraintes et les réalités de son travail. Cette découverte peut également permettre de mieux appréhender certains postes ou fonctions et, ainsi, encourager la mobilité interne.

La Région s'engage également à travers ce texte à lutter contre les incivilités et les violences commises à l'encontre des agents notamment via des formations spécifiques pour les agents en contact avec le public, la mise en place d'une procédure RH de gestion des signalements d'incivilités ou bien encore la sensibilisation des encadrants, chefs d'équipe et équipes de direction sur la nécessité de signaler les incidents les plus graves et de faire remonter l'information.

La Région Ile-de-France entend faire du bien-être, de la santé et de la sécurité au travail de l'ensemble de ses agents l'une de ses priorités.

Ces accords marquent la volonté de la région d'aller vers toujours plus de performance publique et de progrès social. Le dialogue social est désormais au cœur de la politique de ressources humaines régionale, dont la traduction est la conclusion d'accords « gagnant-gagnant » pour la collectivité et les agents. Alors que la précédente mandature n'avait conclu aucun accord, la nouvelle ambition est d'avancer dans l'expérimentation et l'évaluation de dispositifs innovants pour le bien de tous.

© Handicap Infos - source : communiqué de presse

Haut de page
SÉLECTION D'ARTICLES
Haut de page

Se désabonner 

pratique