Mercredi 08 juillet 2020

Mon Compte


Mot de passe oublié ?

S'inscrire (gratuit)
 
 

 Article suivant  Article précédent  Sur le même thème

EVÉNEMENT | article publié le, 31/03/15 0 réaction 


Journée mondiale de sensibilisation à l'autisme le 2 avril 2015

 
 

L´autisme est une réalité très présente dans la mesure où ce type de handicap touche 1 personne sur 150 dans le monde.

L'autisme est une réalité très présente dans la mesure où ce type de handicap touche 1 personne sur 150 dans le monde.

Le 2 avril a lieu la Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme. Elle vise à mieux informer le grand public sur les réalités de ce trouble du développement.

L'autisme est une réalité très présente dans la mesure où ce type de handicap touche 1 personne sur 150 dans le monde.


La France compte environ 430 000 personnes atteintes d'autisme à des degrés divers, dont 25% d'enfants. Le gouvernement français a mise en place un "plan Autisme" sur 2008-2011, qui vise tout d'abord l'augmentation de la capacité d'accueil en établissements spécialisés et sur la diversification des méthodes de prise en charge et de dépistage précoce.

Thème 2015 : « Emploi : les avantages de l’autisme »

Selon des estimations, environ 80% des adultes atteints d’autisme sont sans emploi. Les recherches sur ce sujet laissent entendre que les employeurs passent à côté de certaines capacités que les personnes autistes possèdent en abondance par rapport à des travailleurs « neurotypiques », notamment en matière de reconnaissance des formes et de raisonnement logique, ainsi qu’une plus grande attention aux détails.

Ces qualités rendent ces individus idéalement adaptés à certains types d’emplois, comme les tests de logiciels, la saisie de données, les travaux de laboratoires et la relecture, pour ne citer que ces exemples.

Les obstacles qu’il reste à franchir pour libérer ce potentiel : un manque de formation aux vocations, un soutien inadapté au placement dans l’emploi, une discrimination omniprésente.

L'Assemblée générale de l'onu a proclamé le 2 avril Journée mondiale de la sensibilisation à l'autisme [A/RES/62/139], afin de mettre en évidence la nécessité d'aider à améliorer la qualité de vie vie des enfants et des adultes qui souffrent de ce trouble.

L' engagement du gouvernement depuis 2012

Le 3ème plan Autisme (2013 - 2017), lancé en mai 2013, marque la volonté politique pour faire progresser l’inclusion des personnes autistes dans notre société. Ce plan est articulé autour de cinq axes : le diagnostic et les interventions précoces, l’accompagnement tout au long de la vie depuis l’enfance, le soutien aux familles, la recherche ainsi que la formation des professionnels.

Dans le cadre du 3ème plan autisme, le gouvernement a investi 205 millions d'euros, dont 195 millions d'euros pour l'évolution de l'offre médico-sociale :

28 millions d'euros pour la création de 100 unités d'enseignement (UE) en école maternelle, comprenant 7 enfants par UE ;

25,5 millions d'euros pour la création de 850 places en Service d'Éducation Spéciale et de Soins à Domicile (SESSAD) ;

68,5 millions d'euros pour la création de 1500 places de structures pour adultes ;

14 millions d'euros pour la création de 350 places d’accueil temporaire ;

17,9 millions d'euros pour le renforcement des Centres d’Action Médico-Sociale Précoce (CAMSP) ;

41,1 millions d'euros pour le renforcement des autres établissements et services.

Lors du Comité national Autisme qui se tiendra le 16 avril, Ségolène Neuville présentera le bilan d’étape du plan et les nombreuses avancées réalisées depuis son lancement. Elle annoncera des mesures pour garantir la qualité du parcours des personnes autistes, dans le cadre de la Stratégie Nationale de Santé (SNS).

© Handicap Infos - source : onu


 Haut de page



 
 


 Article suivant  Article précédent  Sur le même thème