Mardi 12 novembre 2019

Mon Compte


Mot de passe oublié ?

S'inscrire (gratuit)
 
 

 Article suivant  Article précédent  Sur le même thème

RECHERCHE | article publié le, 01/12/10 0 réaction 


Généthon Bioprod, un centre unique au monde

 
 

Généthon Bioprod, un centre unique au monde.

5 000 m² dédiés à la bioproduction et au contrôle de produits de thérapie génique.

Généthon, le laboratoire financé par l'Association Française contre les Myopathies (AFM) grâce aux dons du Téléthon, ouvrira les portes du nouveau centre Généthon BioProd en 2011 sur la Genopole d’Evry. Unique au monde, ce centre est dédié à la production de vecteurs de thérapie génique, en quantité et qualité suffisantes pour les essais cliniques de phase I et II pour les maladies rares. Généthon BioProd accélère ainsi le développement des premiers traitements de thérapie génique et leur mise à disposition des malades.

Une capacité de production jamais atteinte :

Avec près de 5000 m² dédiés à la bioproduction et au contrôle de produits de thérapie génique, Généthon BioProd réunit tous les équipements et toutes les expertises pour la fabrication très spécifique des « vecteurs-médicaments ».

Ces vecteurs, souvent dérivés de virus, sont utilisés pour transporter le gène-médicament à l'intérieur des cellules de la personne malade afin de restaurer leur bon fonctionnement. Lors des premiers essais cliniques, quelques dizaines de patients testent le traitement afin de s’assurer de sa tolérance et de mesurer son efficacité. Pour cette étape, la quantité de vecteurs à produire est sans commune mesure avec celle nécessaire aux tests précliniques (chez l’animal).

Pour soigner un homme, il faut 3 500 fois plus de vecteurs que pour soigner une souris ! Généthon BioProd a été construit pour accomplir ce saut non seulement quantitatif mais aussi qualitatif, puisque le centre répondra aux normes BPF (Bonnes Pratiques de Fabrication) permettant l'administration des vecteurs à l’Homme.

L’objectif de Généthon BioProd est de parvenir à produire environ vingt lots cliniques qui pourront être fournis pour des essais en France mais aussi à l’étranger. Aucune routine dans cette activité car, derrière ces chiffres, se cache une très grande diversité de production.

Chaque vecteur médicament est, en effet, spécifique d’une maladie. La myopathie de Duchenne, les dystrophies des ceintures, la rétinite pigmentaire ou les maladies du système immunitaire ne peuvent pas être soignées avec un seul et même produit. Le centre devra donc être en capacité d’élaborer et de produire une grande diversité de vecteurs-médicaments pour répondre aux besoins.

De plus, la quantité de vecteurs-médicaments sera également très différente d’une maladie à l’autre. Au cours des essais cliniques de phase I et II, le nombre de patients à tester varie de quelques-uns à plusieurs dizaines d’individus. Une production « sur mesure » est à mettre en place pour chaque essai.

Un financement original :

La construction de Généthon BioProd a duré plus d’un an avec un budget de 28 millions d’euros, financés à hauteur de 8 millions d’euros par le Conseil régional d’Ile de France, 7 millions d’euros par le Conseil Général de l’Essonne, 8 millions d’euros par Genopole et 5 millions d’euros par l’AFM.

Une fois le site pleinement opérationnel, l’AFM financera les équipes et le fonctionnement du laboratoire de production de vecteurs-médicaments pour un montant de près de 8 millions d’euros par an. Ce financement récurrent sera assuré par l’AFM grâce aux dons du Téléthon.

EN BREF :

>> 5 000 m² dédiés à la bioproduction et au contrôle de produits de thérapie génique pour les essais cliniques de phase I et II.

>> Production de 20 lots cliniques par an à pleine capacité ; 800 litres de vecteurs médicament.

>> Conception du bâtiment suivant des objectifs H.Q.E (Haute Qualité Environnementale)

EN SAVOIR + :
www.afm-telethon.fr






© Handicap Infos - source : communiqué de presse


 Haut de page



 
 


 Article suivant  Article précédent  Sur le même thème