COMMUNAUTÉ

ÉVÉNEMENT  |  article publié le, 19/03/18

0 réaction

trait

3ème édition du Salon International de l’Autisme

Quelque 2 000 visiteurs sont attendus pour écouter une vingtaine conférences assurées par des spécialistes du monde entier (Pérou, Colombie, Espagne, Canada, Uruguay, Turquie…). De nombreux sujets de sociétés seront au programme de ces journées en plus de

Quelque 2 000 visiteurs sont attendus pour écouter une vingtaine conférences assurées par des spécialistes du monde entier (Pérou, Colombie, Espagne, Canada, Uruguay, Turquie…). De nombreux sujets de sociétés seront au programme de ces journées en plus de l’épineux point de la scolarisation et de celui du vieillissement des personnes souffrant de TSA. (image : Centre de Convention du Newport Bay Club à Disneyland Paris)



Les 6 et 7 avril 2018, le Salon International de l’Autisme au Centre de Convention du Newport Bay Club à Disneyland Paris, cassera la solitude des 650 000 Français concernés par les TSA (Troubles du Spectre Autistique). Ce 3e rendez-vous international propose d’échanger, de réfléchir ensemble à des solutions en observant l’approche du sujet par-delà nos frontières. Parce qu’en France un enfant sur 100 souffre de Troubles du Spectre Autistique (TSA) et seuls 20 % d’entre eux sont scolarisés. Sans compter tous ceux qui n’ont pas même pas de diagnostic.

Internationaux et conviviaux, ces deux jours veulent rassembler toutes les ressources existantes pour bien vivre avec ses différences. Les acteurs de terrain, les porteurs de solutions, les familles et les chercheurs dialogueront dans un espace serein, pour mettre à jour leurs connaissances, partager leur expérience de terrain.

Quelque 2 000 visiteurs sont attendus pour écouter une vingtaine conférences assurées par des spécialistes du monde entier (Pérou, Colombie, Espagne, Canada, Uruguay, Turquie…).

Derrière ce projet, il y a une femme : Véronique Gropl. Cette cheffe d’entreprise, mère d’un enfants souffrant de TSA a créé le 1er salon en 2015, à Paris, et préside l’association des Rencontres Internationales de l’Autisme (RIAU).

À ses côtés, elle a réuni talents et compétences avec Marie Taillandier, (vice-présidente) spécialiste de la petite enfance ; Nursel Okan Gonzalez (secrétaire générale de l’association) professionnelle ABA BCBA (méthode éducative spécifique) qui s’est formée en Australie et aux États-Unis et travaille dans plusieurs structures associatives ou médico-sociales depuis plusieurs années.

De nombreux sujets de sociétés seront au programme de ces journées en plus de l’épineux point de la scolarisation et de celui du vieillissement des personnes souffrant de TSA.

Des conférenciers internationaux développeront des analyses très anglées :

Marie-José Cordeau (Canada) parlera de l’autisme au féminin,

Liliana Mayo (Pérou) s’arrêtera sur des entreprises qui ont compris l’apport de ces profils particuliers,

Amaria Aris (Espagne) apportera son expertise dans le domaine de l’éducation.

Rendez-vous :
Les 6 et 7 avril 2018,
3ème édition du Salon International de l’Autisme,
au Centre de Convention du Newport Bay Club à Disneyland Paris,
77700 Chessy Marne La Vallée.
10 H 00 à 19 H 00.



© Handicap Infos - source : communiqué de presse

Haut de page ^
SÉLECTION D'ARTICLES
Haut de page ^
pratique