Mercredi 05 août 2020

Mon Compte


Mot de passe oublié ?

S'inscrire (gratuit)
 
 

 Article suivant  Article précédent  Sur le même thème

HANDICAP | article publié le, 09/03/20 0 réaction 


2ème édition du concours d’éloquence du bégaiement

 
 

L’objectif de ce concours est de devenir un rendez-vous annuel incontournable de l’éloquence, du handicap et de l’acceptation de soi.

L’objectif de ce concours est de devenir un rendez-vous annuel incontournable de l’éloquence, du handicap et de l’acceptation de soi.

650 000 français sont concernés par le bégaiement en France, soit 1% de la population. Les troubles de la fluence qui le caractérisent, font que les bègues sont insuffisamment reconnus pour ce qui relève des enjeux de communication, a fortiori d’éloquence.

Créée en 1992, l’Association Parole Bégaiement (APB), est présente dans toutes les régions de France et également en Suisse. Des liens de partenariat existent aussi avec de nombreux pays d’Afrique.

L’APB rassemble aujourd’hui 800 membres, personnes bègues, thérapeutes et chercheurs, elle est porteuse de projets d'avenir et innovants.

Les troubles de la fluence associés au bégaiement sont souvent perçus par le grand public comme un frein à la communication et plus spécifiquement à l’éloquence.

En fondant « L’éloquence du bégaiement », le premier concours réservé aux personnes qui bégaient, l’ambition est triple :

> Démontrer que les bègues peuvent être de bons communicants et d’excellents orateurs ;
> Montrer toute la richesse qui peut être associée au bégaiement : dépassement de soi, éloge de la différence, humour, émotion, etc. ;
> Faire grandir cet événement afin d’en faire un rendez-vous incontournable dont tous pourront s’inspirer et promouvoir le handicap, l’acceptation de soi au-delà de la différence, et l’éloquence.

Un concours au service du bégaiement

En organisant ce concours, nous souhaitons d’abord montrer et médiatiser le fait que les personnes qui bégaient peuvent être éloquentes et disposer d’un pouvoir de conviction et d’entraînement réel. Mais nous portons aussi une ambition tournée vers la communauté bègue en amenant les personnes qui bégaient à se rendre compte des capacités et des compétences qu’ils ont pu développer avec le bégaiement et de faire de ce dernier une force lorsqu’ils doivent communiquer. Les épreuves et les combats menés par ceux qui bégaient pour contrôler leur fluence est en effet une source de détermination et d’énergie qui peut être mise au service de leurs convictions ou de leurs engagements.

Ce concours d’éloquence n’est pas un concours où les candidats doivent être meilleurs que leurs adversaires mais un concours contre soi-même, où chacun doit constamment se dépasser.

Un concours tourné vers l’extérieur

Le message de dépassement de soi porté par l’Eloquence du Bégaiement va bien au-delà du bégaiement. Un documentaire a été tourné sur la 1ère édition du concours, il a été projeté à différents publics et visionné par un millier de personnes au total (ciné/débats, sensibilisation dans les écoles d’orthophonie, journée mondiale du bégaiement etc...). Les retours montrent qu’en parlant du bégaiement et en faisant ressortir les compétences associées (détermination, créativité, humour, sens de la communication, tolérance), on touche à l’universel. La différence devient un point de rencontre, un dénominateur commun entre les gens car chacun porte des différences, visibles ou invisibles. En faisant sortir de l’ombre le bégaiement et en prenant à contre-pied les clichés en organisant un concours d’éloquence du bégaiement, notre objectif est de montrer à chacun la richesse qui peut être associée au handicap et plus largement à la différence.

L’objectif de ce concours est de devenir un rendez-vous annuel incontournable de l’éloquence, du handicap et de l’acceptation de soi.

L’organisation du concours

La formation. Les candidats bénéficient d’un cycle de formation sur mesure et adapté tout au long de leur préparation en s’appuyant sur 8 formateurs reconnus en éloquence et sur des orthophonistes ainsi que sur les candidats de la première édition qui sont venus partager leurs expériences :

- La formation : 6 masterclass portant sur l’ensemble des aspects de l’éloquence (structure du discours, argumentation, expressivité, voix, gestuelle et le lien entre l’orthophonie et l’éloquence) et 14 ateliers pratiques ;

- Le suivi orthophonique : 5 orthophonistes spécialisées dans le bégaiement suivent les candidats lors des ateliers et des masterclass ;

- Les témoignages faits par William Chiflet, Valentin Reinehr ;

- 1 sociologue qui suit les candidats et leur évolution ;

- 10 cadres supérieurs d’une grande société de conseil qui donnent leur ressenti lors des ateliers pratiques.

L’organisation. Elle est pilotée par Mounah BIZRI et Juliette BLONDEAU, fondateurs du concours. Elle s’appuie sur 10 étudiants de l’université Paris-Dauphine (association Dauphine Solidarité Handicap) et 16 organisateurs qui bégaient.

Les candidats. 35 candidats entre 16 et 46 ans, de Bac +0 à Bac +5, représentant tous les milieux sociaux.

Le concours est suivi par 1 réalisatrice/caméraman qui filme l’ensemble des séquences et l’organisation.

La première édition : un succès et une visibilité

La première édition de l'Eloquence du Bégaiement a eu lieu en 2019 et a rassemblé 6 finalistes devant 200 spectateurs. 25 candidats ont participé et sont tous ressortis changés. Ils se sont prouvé qu'ils étaient capables de l'impossible : faire de leur bégaiement, leur arme de communication. Pour nos formateurs, qui font partie des cadres du Grand Oral de France 2 et d'Eloquentia, l’un des plus grands réseaux d’éloquence en France, ce fut l'un des plus beaux concours d'éloquence auquel ils ont assisté.

Le projet 2020 rassemblera 6 finalistes devant 800 spectateurs, le 4 avril, dans le prestigieux amphithéâtre Edgar Faure de l’Université Paris-Dauphine, de 14h à 16h30. Cet après-midi sera riche en rencontres. Les 6 candidats s’exprimeront devant vous. Des personnalités et acteurs du monde du handicap et de l’éloquence interviendront.

Afin de donner plus de richesse à l'événement, l'organisation annonce la présence de :
- Flavie Flament, Présentatrice Radio et TV, en tant que présidente du jury ;
- Stanislas Niox-Chateau, Fondateur de Doctolib et lui-même personne qui bégaie, en tant que parrain de l’évènement, et membre d’honneur du jury.

NB : différentes catégories de prix seront décernées : le prix de l’audace, le prix du courage, prix de la sincérité, prix de l’humour, le prix de l’émotion, le prix du jury, etc. Pour toute information, vous pouvez contacter l'association à l’adresse suivante : impact@apbegaiement.org

EN SAVOIR + :
www.begaiement.org


© Handicap Infos - source : communiqué de presse


 Haut de page



 
 


 Article suivant  Article précédent  Sur le même thème