COMMUNAUTÉ

  • Accueil >
  • Sports >
  • Les résultats de l'HandiFly Euro CHalllenge 2016 d...

HANDIPARACHUTISME | publié le, 25/09/16

0 réaction

trait

Les résultats de l'HandiFly Euro CHalllenge 2016 de Lille

En poursuivant l’impulsion donnée par la FFP, la Présidente espère sensibiliser le plus grand nombre de fédérations internationales à s’approprier ce sujet pour rendre ce sport de plus en plus accessible aux personnes à mobilité réduite.

En poursuivant l’impulsion donnée par la FFP, la Présidente espère sensibiliser le plus grand nombre de fédérations internationales à s’approprier ce sujet pour rendre ce sport de plus en plus accessible aux personnes à mobilité réduite.



Le premier challenge européen handifly initié par la Fédération Française de Parachutisme vient de se conclure, sur le site de l’Ecole de parachutisme de Lille-Bondues. En réunissant 13 pays et 36 compétiteurs, c’est avec une grande fierté doublée de satisfaction que Marie-Claude Feydeau, Présidente de la Fédération Française de Parachutisme, a décerné les médailles lors des podiums qui se sont tenus en présence de toutes les délégations.

Définie comme une priorité pour la FFP, l’accessibilité du parachutisme pour tous était un axe de travail fondamental pour la Présidente et son équipe. En clôturant sa mandature sur ce challenge qui suit, de quelques jours, les championnats du monde de parachutisme au cours desquels la France a, encore une fois, été sacrée meilleure nation parachutiste mondiale, Marie-Claude Feydeau entendait contribuer à innover et perpétuer cette tradition française. L’amour du sport, la recherche d’autonomie, la capacité à s’accomplir au travers de la pratique sportive, le dépassement de soi ont émaillé les échanges entre compétiteurs, porteurs tandem, vidéomen tout au long de ces trois journées.

Le HFEC 2016, entre innovation et pérennité

Le règlement et les récompenses ont été modifiés par rapport au championnat de France de handiparachutisme qui s’est déroulé à Vichy au mois d’août dernier. Il a été décidé d’un classement et d’une récompense par manche, suivis d’un classement général. Il a aussi été demandé aux juges de porter leur attention sur la passivité du porteur et du vidéoman qui ne doivent pas intervenir durant l’exécution des rotations.

La pratique du tandem avec une personne à mobilité réduite nécessite une météorologie parfaite, en particulier en termes de vitesse du vent. Vendredi, le vent était trop faible et dangereux pour le posé, en manquant de portance ; trop fort, ce samedi, car pouvant provoquer une dérive trop importante avec de très grandes voiles et une vitesse au sol trop rapide.

La force de cette manifestation a été de faire se rencontrer des handiparachutistes, des parachutistes expérimentés, des membres des équipes de France de parachutisme,…. dans le cadre d’une compétition de haut niveau. Ces rencontres ont profondément étonné certains sportifs européens de par la richesse des échanges qu’ils ont ainsi pu avoir. S’ils évoquent la difficulté de ce sport, ce n’est pas à l’aune de leur handicap mais, bien, par rapport à la représentation « classique » de sport extrême que véhicule traditionnellement le parachutisme. De nombreuses délégations, particulièrement envieuses des moyens mis en place par la France, n’ont pas en termes financiers mais de volonté et d’engagement humain, sont bien décidées à en être le messager dans leur pays, surtout eu égard aux avancées techniques découvertes (harnais et combinaison tandem, chariot spécifique ascensionnel,…). Quelques compétiteurs sautaient pour la première fois, alors que d’autres ont à leur actif plusieurs centaines de saut. Selon le handicap (amputation), l’atteinte de l’autonomie est même atteinte pour certains. C’est donc « le début d’une histoire » pour Marie-Claude Feydeau. En poursuivant l’impulsion donnée par la FFP, la Présidente espère sensibiliser le plus grand nombre de fédérations internationales à s’approprier ce sujet pour rendre ce sport de plus en plus accessible aux personnes à mobilité réduite.

Le HandiFly Euro Challenge : l’ouverture du parachutisme

En ayant répondu à l’appel à projet européen Erasmus, la FFP a bénéficié d’un financement majeur dans le cadre de ce challenge. La mobilisation totale de toute la Direction Technique fédérale, des juges, des bénévoles, a contribué à dépasser les objectifs que s’étaient fixés les cadres et les élus de la FFP. Des sauts de démonstration par les équipes de France de Voile Contact et des conférences ont alterné avec des animations organisées par la Ligue Hauts de France de la Fédération Française Handisport. En parallèle, des jeunes de 12 à 25 ans issus des quartiers prioritaires de la ville ont été accueillis. Des vols en chariot ascensionnel, en soufflerie, la participation à des circuits de sensibilisation au handicap, en fauteuil roulant, en compagnie des sportifs de haut niveau français, leur ont été proposés.

Pays présents au HFEC (HandiFly Euro Challenge)
Allemagne, Angleterre, Australie, Belgique, Biélorussie, Bulgarie, Croatie, France, Grèce, Italie, Macédoine, Russie, USA.

EN SAVOIR + :
www.ffp.asso.fr




© Handicap Infos - source : communiqué de presse

SÉLECTION D'ARTICLES
Haut de page

Se désabonner 

handi-hotel