` Quand l'architecture efface le handicap du 14 avril au 20 juin 2015 à Lille | Handicap Infos

COMMUNAUTÉ

EXPOSITION | 18/04/15 09:51

0 réaction

trait

Quand l'architecture efface le handicap du 14 avril au 20 juin 2015 à Lille

Cette exposition bénéficie du soutien du Département du Nord et de l’ANFH.

Cette exposition bénéficie du soutien du Département du Nord et de l’ANFH.



L’idée généralisée d’architecture du handicap renvoie spontanément et de manière réductrice à l’ajout d’éléments collés, après édification, sur les bâtiments tels que des monte-charges, des rampes d’accès ou des barrières protectrices d’obstacles. Ces prothèses incongrues ont pour effet de stigmatiser encore plus le handicap et ne créent pas une œuvre architecturale cohérente.

Poser la question du handicap nécessite en préalable de distinguer des familles de handicaps qui touchent aussi bien les fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques de l’individu… Chacun étant susceptible un jour de devenir handicapé, par maladie, par accident par vieillissement.

Cette (re)connaissance influe sur nos représentations sociales du handicap. Changer les mentalités et la gestion des handicaps suppose une prise de conscience du «droit à la différence» tout comme celui du «droit à l’indifférence», ce qui soulève un grand nombre de paradoxes auxquels il faut faire face.

Pour la réalisation de l’hôpital psychiatrique d’Helsingor au Danemark, les architectes de plot (Bjarke Ingels & Julien de Smedt) s’est attaché à matérialiser une organisation centrale, nécessaire pour le repère des individus tout en proposant la liberté et l’autonomie d’un complexe décentralisé.

A Londres, l’agence 6a architects a réalisé une extension de maison, sinuant entre les arbres d’un jardin et créant une déambulation pour sa propriétaire tributaire d’un fauteuil roulant. Au nouveau musée du Louvre de Lens, le cheminement pour déficients visuels suggère un cheminement discret et partagé par tous les visiteurs.

A Tokyo, dans le quartier de Itabaki, l’architecte Takeshi Hosaka a dessiné une maison familiale aux cents fenêtres, d’une grande plasticité, lesquelles permettent aux parents atteints de surdité de maintenir le contact avec leurs deux enfants.

L’exposition de la MAV de Lille s’attache à questionner dans quelle mesure l’architecture peut participer et favoriser un vivre ensemble. L’événement présente une vingtaine de réalisations, locales et internationales, montrant de quelle manière l’architecture peut aider à dépasser le handicap. Afin de débattre des questions soulevées par l’architecture du handicap, une table ronde sera organisée durant l’exposition.

MAISON DE L’ARCHITECTURE ET DE LA VILLE
Place François Mitterrand - F-59777 EURALILLE
Tél. : 03 20 14 61 15

EN SAVOIR + :
Internet www.mav-npdc.com
E-mail mav@mav-npdc.com


© Handicap Infos - source : communiqué de presse

SÉLECTION D'ARTICLES
Haut de page

Se désabonner 

handi-hotel