` Pour un droit de vote effectif et accessible à tous les français | Handicap Infos

COMMUNAUTÉ

ÉLECTIONS | 27/01/17 08:31

2 réactions

trait

Pour un droit de vote effectif et accessible à tous les français

Les personnes bénéficiant d’une mesure de tutelle peuvent encore se voire retirer le droit de vote lors de la mise en place ou de la révision d’une mesure tutelle.

Les personnes bénéficiant d’une mesure de tutelle peuvent encore se voire retirer le droit de vote lors de la mise en place ou de la révision d’une mesure tutelle.



En cette période d'élections, les personnes handicapées ne peuvent exercer leur devoir de citoyen et se retrouvent confrontées à des difficultés d'accessibilité aux programmes des candidats. L'Unapei demande la mise en œuvre de mesures concrètes, dès ces élections 2017, pour que chaque français sans discrimination, puisse voter.

Alors que la Commission nationale consultative des droits de l'homme rendra ce jeudi 26 janvier 2017, un avis sur la participation des personnes handicapées à la vie politique, le constat est sans appel : parmi les 400 000 personnes handicapées intellectuelles, elles sont encore nombreuses à ne pouvoir voter. Les personnes bénéficiant d’une mesure de tutelle peuvent encore se voire retirer le droit de vote lors de la mise en place ou de la révision d’une mesure tutelle.

En 2017 en France, en complète contradiction avec la Convention des Nations Unies relatives aux droits des personnes handicapées, le vote n'est pas accessible à tous. Ce texte ratifié en 2010 par notre pays, stipule que les « Etats parties reconnaissent que les personnes handicapées jouissent de la capacité juridique dans tous les domaines, sur la base de l'égalité avec les autres ». L'association demande par conséquent à l'Etat français d'appliquer l'article 12 de la convention de l'ONU et exige que toutes les personnes handicapées intellectuelles disposent du droit de vote.

« Restreindre le droit de vote, c'est discriminer une partie de nos concitoyens et les exclure d'un droit essentiel dans une démocratie. Les personnes handicapées ont leur mot à dire dans ces élections. En 2017, notre pays considère encore que la citoyenneté des personnes handicapées a moins de valeur que celles des autres » déclare Luc Gateau, président de l'Unapei.

Pour voter les personnes handicapées intellectuelles souhaitent saisir et appréhender les programmes des candidats. L'association leur demande expressément de rendre accessible à tous les français qui ont des difficultés de compréhension leurs propositions en les rédigeant en Facile à Lire et à Comprendre (FALC*). Elle réclame que le processus de vote leur soit accessible à l'aide notamment d'une signalétique adaptée dans chaque bureau de vote et l'ajout d'un portrait des candidats sur les bulletins de vote utile pour les personnes ayant des difficultés de lecture. L'Unapei demande que soit effectif le droit des personnes handicapées d'être accompagnées dans l'isoloir si elles en expriment le besoin. Ces mesures simples permettront à des centaines de milliers d'électeurs de faire leur choix de manière informée et éclairée.

* FALC : L'Unapei a développé en collaboration avec l'association Nous Aussi le Facile à Lire et à Comprendre (FALC), une méthode mise au point en 2009 au niveau européen qui définit les règles pour rendre les informations écrites, électroniques ou audiovisuelles accessibles aux personnes handicapées mentales. Le facile à lire et à comprendre est un standard pour rendre accessible l'information à tous. Cette méthode a d'ailleurs été recommandée par le Ministère de l'Intérieur dans le cadre des prochaines élections.

« Ne pas offrir aux personnes handicapées la possibilité de se forger une opinion, de faire leur choix, c'est les priver de leur citoyenneté. Le droit de vote et l'accessibilité aux élections présidentielle et législatives cette année constituent une condition sine qua none pour construire une société effectivement inclusive et solidaire » ajoute Luc Gateau, président de l'association.

© Handicap Infos - source : communiqué de presse

Les réactions des abonnés  :

harry7575
19/02/2017 17:03:49
De toute manière, article ou pas en faveur des personnes handicapées, on sera toujours la 2ème roue du carrosse, et vu comment ça se passe au gouvernement, ce serait couillon de se les geler pour une bande de faux c... qui ne pensent qu'à l'argent et pas aux bien-être des autres !


Batel
06/02/2017 14:51:29
« Article L. 64Article L. 64 du code électoral Tout électeur atteint d'infirmité certaine et le mettant dans l'impossibilité d'introduire son bulletin dans l'enveloppe et de glisser celle-ci dans l'urne ou de faire fonctionner la machine à voter est autorisé à se faire assister par un électeur de son choix.


SÉLECTION D'ARTICLES
Haut de page

Se désabonner 

handi-hotel